Être expatrié français en Pologne

Dernière mise à jour : 13 janv. 2021

Vous rêvez d'être expatrié en Pologne ? Notre interview d'un Français ayant tenté l'expatriation vous donnera une idée des conditions de vie en Pologne en général.


Si la vie en Pologne vous tente, cet expat vous donne ses meilleurs conseils.


L'expatriation

D'où venez-vous ?


De France, vers la région lyonnaise.


Quelle raison a animé votre décision de quitter votre pays natal ?


Je me sentais insatisfait en France, notamment à cause de l'ambiance générale que je trouve médiocre, trop triste à mon goût et le manque d'opportunités pour trouver un emploi.


Pourquoi avoir choisi la Pologne ?


J'ai découvert ce pays lors d'un road trip avec un ami. J'ai d'abord découvert Wroclaw (je vous met au défi de prononcer le nom de cette ville correctement sans aide !) puis Cracovie. J'ai vite apprécié la sécurité ambiante, le calme et les jolis centres urbains.


Quel type d'expatrié êtes-vous ?


Disons que j'aime avoir mes habitudes dans une ville mais toutefois découvrir le reste du pays, y compris la campagne.


Quelle stratégie recommandez-vous ? Trouver un travail avant de partir ou après ?


Je recommande d'abord de visiter le pays pour voir si ça nous plait, de poser des questions aux autochtones sur la vie de tous les jours avant de chercher éventuellement un emploi sur place.


Qu'auriez-vous fait autrement ?


Je n'en suis pas certain... Peut-être m'expatrier ailleurs !


Qu'est-ce que vous avez appris sur vous-même ?


Que je suis plus débrouillard que ce que j'imaginais ! Même si je dois encore progresser sur certaines choses.


Qu'avez-vous appris sur la Pologne et les Polonais ?


Leur pays s'est bien développé mais ils conservent souvent un côté traditionnel assez vieille Europe qui n'est pas déplaisant.


Quel cliché sur la Pologne pouvez-vous renverser ?


Je pense que beaucoup de Polonais peuvent paraître froids au premier abord. Mais une fois qu'on les connait et durant les moments festifs, ils changent de visage et sont bien plus amicaux. Je pense que trop de touristes restent entre eux.


Au bout de combien de temps vous êtes vous senti à l'aise et intégré ?


Même après deux ans d'expatriation, il peut encore y avoir des situations gênantes. Cependant, je pense qu'après mon 4e séjour touristique j'étais déjà assez rodé. J'ai côtoyé ce peuple de près et il est vrai que connaître quelqu'un et se faire inviter dans des soirées et événements facilitent les choses.


Dans quel autre pays aimeriez-vous vous expatrier ?


Aucune idée. Actuellement, je ne me vois plus tellement vivre ailleurs qu'à Cracovie.


La communication

Aviez-vous une préparation à la langue avant de partir ?


Pas du tout ! Je me débrouillais surtout en anglais. Hélas, je vais confirmer un cliché sur les Français : après deux ans, je pense avoir le niveau A1 en polonais en connaissant des bases. Je devrais faire plus d'efforts linguistiques...


Comment s'en sortir pour communiquer en Pologne ?


L'anglais B1 est suffisant envers les personnes de moins de 50 ans qui parlent souvent pas trop mal. Sinon, traducteur en ligne...


Une anecdote sur la langue et vos difficultés de communication au départ ?


J'avais dit à une Polonaise rencontrée dans un bar de Krakow que j'étais allé à Wroclaw. Bien entendu, je prononçais tel quel et elle n'avait rien compris. Elle a fini par rigoler quand je lui ai écrit. Pour info, on prononce "Vrlotsouav"!


Quelle phrase clé pouvez-vous nous apprendre ?


Dzień dobre : bonjour (djiène dobré)

Dziękuję : merci (djiène kouyé)

Bref, vraiment la base de la base.


La barrière de la langue, un conseil ?


Ne pas avoir honte et tenter de s'exprimer malgré tout, même si on a des réserves.


Avez-vous pris des cours de langue une fois sur place ? Sous quelle forme ?

Non, j'avoue que j'ai simplement appris par la conversation avec des autochtones.


Que pensez-vous de l'apprentissage en immersion ?

Je pense que c'est sans doute le mode d'apprentissage le plus performant. J'avais déjà été en immersion dans des familles d'accueil en Angleterre et c'est vrai que le niveau augmente grâce à cela.


La vie sociale